Voyage en Arménie : les meilleures périodes pour voyager

Arménie

Chaque pays du monde a quelque chose qui le singularise. Qu’il s’agisse de la richesse de la flore et de la faune ou de la culture, ces éléments rendent un pays différent. L’Arménie devient fascinante par l’hospitalité de son peuple et par sa culture à part. Le paysage est riche en diversité. Toutefois, cette beauté culturelle et naturelle ne peut être observée qu’à certaines saisons de l’année. Donc, quelles sont les meilleures périodes pour voyager en Arménie ?

Printemps pour voyager en Arménie

L’Arménie est située dans le continent asiatique. Le printemps est le moment où la nature commence à se réveiller et à fleurir après un hiver rigoureux. Les journées sont assez longues, pour profiter au maximum de la journée. C’est le moment le plus propice pour effectuer un voyage en Arménie. En cette période, les gens descendent dans les rues et l’atmosphère est beaucoup plus festive.

L’une des meilleures périodes pour aller en Armenie s’étend du mois de mai au mois de juin. La température est avoisinante de 25 °C, selon les régions. Au printemps, plusieurs activités touristiques vous sont ouvertes :

  • Flâner sur le lac Sevan à Noravank 
  • Faire une excursion dans la ville de khndzoresk, et ses nombreuses grottes.

Le printemps est aussi la saison des pluies en Arménie. Toutefois, les précipitations demeurent généralement faibles. Mai et juin s’avèrent donc la meilleure période pour voyage en Arménie.

90 % du territoire d’Arménie est au-dessus des 1 000 mètres de hauteur, un endroit de rêve pour les amateurs d’altitude. S’évader dans les montagnes arméniennes en admirant ses grandioses paysages est une option à planifier absolument. Plus vous avancez, plus le paysage est magnifique. Vous pourrez y admirer les variations de couleurs du panorama allant du rouge doré, au jaune pastel. Puis, avec les forêts dans les montagnes, du vert éclatant s’ajoute au décore de l’environnement.

Saison idéale pour visiter l’Arménie

Au cœur du Caucase, Erevan, capital de l’Arménie, est authentique par ses édifices en tuf volcanique. Ces œuvres architecturales lui valent le surnom de ville rose. En septembre dans ce pays, c’est le début d’automne ; la chaleur est encore au rendez-vous. Il procure de sublimes endroits à visiter :

  • Les forêts sont verdoyantes à Tavush
  • La neige recouvre le mont Ararat
  • Des paysages diversifiés s’étendent du canyon de Garni à l’étincelant lac de Sevan

Profitez aussi du mois estival pour faire du circuit touristique en Arménie. Découvrez la plaine de Shirak située à 2 000 mètres d’altitude. Ce relief est entouré de la chaîne d’Achotsk au nord et par les sommets de l’Arakaz au sud. Admirez aussi les sites naturels de Haut-Karabagh dans le sud du territoire.

L’automne s’installe totalement en octobre. Cette saison est aussi idéale pour passer un séjour en Arménie. Erevan est explorable, il est sorti de sa torpeur ; c’est le moment pour contempler une majestueuse nature. Voyage Arménie, l’une des meilleures périodes, c’est en octobre, la température à Kapan n’est que 15 °C. Durant cette saison, visitez l’un de ses plus beaux monastères. Ce qui est sans doute le plus attirant sur cette étape est la route y amenant, bordée d’immenses canyons.

Autres saisons pour visiter l’Arménie : l’été et l’hiver

Entre l’Orient et l’Occident, l’Iran et la Turquie, l’Arménie bénéficie d’une saison assez sèche où il pleut rarement en été et l’hiver est intensément froid et long. Le choix de la saison dépend des goûts du visiteur. Il y en a ceux qui apprécient le froid, et les autres qui ont un penchant pour la chaleur.

L’hiver en Arménie (janvier et février) est rude. Surtout au mois de novembre et décembre, la majorité de son territoire ne voit pas les rayons du soleil. La température est proche de 0 °C et pendant la nuit, elle peut descendre jusqu’à – 10 °C. En été, c’est l’inverse. La chaleur est intense, les températures atteignent les 40 °C dans la ville rose, le mois de juillet et d’août.

Cependant, l’été dans ce pays, c’est le moment de faire la pêche dans les différents lacs. Se baigner dans le lac Sevan bordé de petites plages, donne de la fraîcheur. C’est l’un des plus grands lacs d’altitude au monde. Et l’hiver propose des vues d’une beauté singulière. Un voyage sur mesure en faisant des activités en plein air pour se réchauffer :

  • Randonnée hivernale : point de départ à Erevan, passant par le monastère de Geghard. Ensuite, faire une balade en raquettes sur le mont Hatis jusqu’à Sanahin. La nuit, se logé à l’hôtel ou chez les habitants ; ils seront ravis de vous héberger. C’est aussi une découverte culturelle.
  • Cyclisme d’hiver : pratiquer du cyclisme à la découverte de la ville et skier au nord d’Erevan à 1 800 m d’altitude.
3 jours à Séville : itinéraire complet et conseils
Faire appel à un spécialiste pour organiser une soirée evjf à Montpellier