Quels sont les principaux enjeux de la création d’entreprise ?

création d'entreprise

La création d’une entreprise est un projet professionnel qui exige beaucoup d’investissement personnel et la prise d’importantes résolutions. Bien qu’elle soit une expérience humaine passionnante et enrichissante, donner vie à un business est un enjeu qui peut devenir source d’inquiétude. Nous vous livrons quelques secrets pour relever les défis liés à la creation entreprise et être sûr de faire les bons choix pour démarrer au mieux votre activité.

Bien se préparer avant le lancement de son entreprise

Une bonne préparation est l’antidote pour éviter les erreurs de parcours lors du lancement d’une activité. La préparation passe par la planification et l’organisation de vos différentes démarches. Votre désir d’entreprendre doit provenir d’une idée d’entreprise pérenne, lucrative et innovante. L’identification d’une idée géniale ne produira de la valeur ajoutée que si elle est minutieusement étudiée. Vous devez donc observer les tendances de la presse économique et professionnelle et rester à l’écoute de la demande des clients sur Internet afin de dénicher un secteur porteur. Si c’est votre première fois, il convient de demander l’assistance d’un professionnel qui vous aidera pour la conception du business plan, l’étude de marché, les formalités juridiques, la levée des fonds, etc. De nombreuses structures accompagnent les porteurs de projets sur toute l’étendue du territoire français. Certaines sont généralistes, tandis que d’autres s’adressent à des publics spécifiques. Si vous recherchez une entreprise en ligne spécialisée dans la constitution et le suivi des dossiers pour votre création d’entreprise, contactez-nous.

L’importance de l’étude marché et du business plan

L’étape de l’étude de marché constitue un défi majeur pour tout entrepreneur. Qu’il s’agisse de proposer une prestation de service, de reprendre une entreprise déjà existante ou de mettre en place une nouvelle idée, l’étude de marché est une étape qui vous aidera à recadrer les contours de votre activité. L’objectif ici est d’analyser précisément qui sont les acteurs du marché sur lequel vous voulez vous positionner. Entre autres, cela vous permettra de connaître vos différents concurrents, vos fournisseurs ainsi que la zone de chalandise dans laquelle vous souhaitez évoluer. Le business plan quant à lui est un réel outil de pilotage pour tout auto entrepreneur engagé dans un processus de création d’entreprise. C’est un document important qui lui permet de formaliser par écrit les chances de rentabilité de sa future entreprise. Elle met en exergue les stratégies commerciales et les prévisions financières. Son usage est multiple puisqu’il permet d’évaluer les perspectives d’évolution de votre business, mais aussi et surtout de convaincre les investisseurs et les partenaires financiers de la viabilité de votre projet.

Faire appel au financement

Comme nous venons de l’évoquer, pour trouver des financements, il est important de présenter un business plan bien libellé, concis et complet. Ce document doit contenir toutes les informations du plan de financement à court, moyen et long terme. De même, il doit faire mention du chiffre d’affaires prévisionnel, de vos besoins en trésorerie ainsi que des dépenses prévues pour la réalisation dudit projet. Ce sont des éléments indispensables pour toute demande de prêt auprès des institutions bancaires, des organismes de subvention ou pour lever des fonds auprès des investisseurs. Notez aussi qu’il existe de multiples structures d’aides en France pour ceux qui souhaitent créer une entreprise. Les pouvoirs publics ont prévu des dispositifs pour les salariés, les chômeurs ou les personnes en reconversion. Ces diverses mesures permettent de bénéficier de certaines subventions, d’exonérations sociales et fiscales (ACCRE), de prêts à taux zéro (dispositif NACRE) afin d’encourager la création d’entreprise.

La question du choix du statut juridique et fiscal

Après avoir établi le plan de financement, vous devez penser au statut juridique de votre entreprise. Il existe plusieurs sortes de structures juridiques pour déployer un projet d’entreprise. En effet, le critère du statut juridique suscite un certain nombre de conséquences à savoir : les formalités de création, la gestion quotidienne de l’entreprise, le régime fiscal et social, etc. Pour ceux qui souhaitent monter une start-up avec d’autres partenaires, il est préférable d’opter pour une SAS, tandis que si vous êtes seul, vous devrez choisir entre le statut d’auto entrepreneur ou la SASU/l’EURL. Pour ce qui concerne les obligations fiscales, retenez que dans le cadre d’une entreprise individuelle, les charges fiscales, sociales et comptables sont amplement simplifiées, ce qui en font des formes très attractives. Par contre, elles sont bien plus complexes dans le cadre d’une société à responsabilité morale telle que les SARL, SAS, SCI, etc. Si vous envisagez créer une entreprise, mais que vous hésitez sur la structure juridique la mieux adaptée dans votre cas, nous vous invitons à tester gratuitement notre questionnaire du choix de la forme juridique.


Quels sont les avantages des paiements instantanés pour les commerçants ?
Lunettes Pour Tous : quel est le secret d’une telle réussite ?