Management international : les avantages du CESEM

Management

Vous souhaitez faire carrière dans le management international ? Le cesem est une formation accessible aux titulaires d’un baccalauréat. Elle répond concrètement aux enjeux internationaux, puisque les étudiants doivent prévoir deux ans d’expatriation pendant les quatre années d’études pour valider le cursus.

CESEM : c’est quoi au juste ?

Une formation cesem cible principalement les étudiants qui aiment le goût du challenge et souhaitent s’ouvrir à l’international. Dans le programme, ils sont tenus d’étudier au sein des universités partenaires de l’établissement de formation durant deux années. C’est d’ailleurs un excellent moyen pour responsabiliser les apprentis et leur faire découvrir la culture d’un autre pays.

Les cours sont dispensés en bilingue ou en trilingue en fonction du parcours, dont l’anglais et le français sont les plus répandus. On distingue trois parcours bien distincts : Asie, Europe et Amérique. Au cours de la formation, les étudiants doivent suivre 2 stages pour acquérir de nouvelles compétences professionnelles. L’un des stages doit être effectué dans un pays étranger. Pour plus d’informations sur le sujet, faites un tour sur neoma-bs.fr.

Quels sont les avantages d’une formation CESEM ?

Pendant les deux premières années, les études se déroulent en France. À la troisième année, les participants sont amenés à rejoindre une école étrangère en vue de préparer un double diplôme (2 Bachelors de Business Schools) : en Europe, en Asie ou en Amérique. Il s’agit d’un avantage majeur pour les nouveaux sortants qui souhaitent entrer sur le marché du travail. En effet, c’est un excellent moyen pour favoriser l’insertion professionnelle.

Le taux d’employabilité à l’issue de la formation cesem est d’ailleurs évalué à 100 %. Les chiffres indiquent que la totalité des étudiants parvient à trouver un emploi en moins de 6 mois après la remise des diplômes. Aujourd’hui, la majorité des diplômés travaillant à l’international auprès des grands groupes en France ou à l’international.

Après la deuxième et la quatrième année, il faut également suivre un stage au sein des entreprises partenaires. Cela permet de mettre en pratique les connaissances acquises et de se familiariser avec le monde du travail. Une première expérience professionnelle est d’ailleurs un atout majeur pour les nouveaux sortants.

Quelles sont les conditions pour intégrer le CESEM ?

Durant le parcours cesem, les étudiants auront l’opportunité de développer une solide compétence en management international. Le partenariat avec de nombreux centres et entreprises répartis dans le monde permet d’ailleurs de garantir la cohérence des formations sur les quatre années. Il faut cependant réussir aux examens de baccalauréat pour pouvoir intégrer une formation en cesem. Toutefois, le cursus s’adresse par ailleurs aux étudiants en premier cycle dans l’enseignement supérieur.

Une fois le diplôme en poche, le candidat doit participer au concours SESAME. Les épreuves varient selon le parcours sélectionné : des tests de langues, analyses et vérifications des aptitudes du candidat. Le tout est présenté sous forme de QCM. Ensuite, il faut réussir aux épreuves orales.

On tient à noter qu’il est possible pour ceux qui sont titulaires d’un bac+3 de suivre une formation en quatrième année dans le domaine du management international. Les candidats sont sélectionnés par tri de dossier. Puis, ils doivent réussir aux entretiens de motivation et de langue pour valider leur place.

Peindre un meuble en bois : les étapes à suivre pour un résultat parfait
Pourquoi suivre des cours d’orthographe pour adulte ?