Les origines et les bienfaits du graviola corossol

graviola corossol

Le corossol est un fruit encore méconnu en France. Cependant, il est très riche en nutriments. Elle est particulièrement reconnue pour ses propriétés cicatrisantes. En raison de sa teneur élevée en glucides, ce fruit est constant dans l’apport calorique. Le corossol a des avantages dans la nourriture et la médecine. Cet article aborde différents aspects de sa perception.

L’histoire et les caractéristiques du corossol

Le corossol est célèbre pour son écorce de forme ovale et sa couleur vert foncé, et est principalement originaire d’Amérique du Sud, plus précisément de Colombie. Le corossol est un arbre à feuilles persistantes qui pousse dans la forêt amazonienne. Ce fruit est aussi appelé graviola, sapotille ou encore guanabana. Il est utilisé à des fins thérapeutiques d’une région à l’autre depuis des milliers d’années. En effet, ses feuilles, sa pulpe et ses graines sont utilisées en médecine traditionnelle pour soulager les troubles du sommeil, les problèmes cardiaques ou les infections liés aux parasites. Les peuples des Andes lui confèrent des vertus digestives, apaisantes, voire purifiantes.

Lors de l’expédition de Christophe Colomb et de la découverte du Nouveau Monde, toutes ces caractéristiques étaient connues des Européens. De ce fait, il a été introduit à Curaçao dans les Caraïbes. Avant le développement d’autres parties du monde, notamment l’Inde, Madagascar ou la Réunion, il a acquis le nom de Curasso, qui est Corossol. Le riche goût aigre-doux rappelle la pomme cannelle, toutes deux appartenant à la même variété de pomme à encens. Ce fruit exotique est également apprécié pour sa chair blanche et tendre. Il est particulièrement largement utilisé dans la fabrication de sorbets et de glaces. En termes de saveur, certains sont plus proches des bonbons comme la gomme Malaba ou le bonbon Arlequin, et certains sont plus proches des fruits comme la mangue et le litchi. Plus primitivement, les graines entrent dans les activités artisanales du Guatemala, et dans le cadre du commerce équitable, des animaux du paysage local sont sculptés. En plus des usages médicaux et créatifs, les graines sont très difficiles à digérer, il faut donc dans la plupart des cas les retirer avant de déguster de délicieux jus. N’hésitez pas à surfé sur internet pour connaitre un peut plus les bienfaits du corossol.

Que savoir sur le graviola ?

En termes simples, le graviola corossol est une sorte de fruit, plus précisément, elle provient d’arbres fruitiers. Il appartient à la famille des Annonacées. Cet arbre pousse dans des sols calcaires et secs, voire caillouteux. Il apprécie le climat chaud et les zones abritées. Il se plante au printemps et fleurit en été, jusqu’à une dizaine de mètres au maximum. Le fruit peut atteindre jusqu’à 25 cm de long et peser entre 1 et 3 kg. Graviola est originaire des Antilles et d’Amérique tropicale. Le fruit du corossol a un aspect vert foncé et la peau est couverte de petites épines. Son apparence est très distinctif des fruits et fruits cultivés dans les régions exotiques. Intérieurement, sa chair est charnue et la couleur est blanche. Il a des graines noires et ne peut pas être mangé. Dans certaines régions, le graviola est également appelé corossol, ou « fruit de corossol ». Autre part, il peut porter d’autres noms comme : silsac, sapotille, goyave, sapadille… La pulpe du fruit est comestible, et son goût est à la fois acide et fruité. Il est couramment utilisé pour faire du jus et de la crème glacée. Concrètement, son goût est considéré comme similaire à celui du litchi ou de la mangue en raison de son arôme floral, exotique, frais et persistant. Quant à sa texture, elle est très proche de la texture de la rhubarbe ou du jacquier.

Caractéristiques et avantages du graviola

La pulpe du graviola est principalement composée d’eau (80 %). Très vigoureux, il contient des glucides (principalement du fructose), des vitamines (C, B1, B2), des protéines, des sels minéraux (potassium, fer, phosphore), des acides aminés, des alcaloïdes et des fibres.

En raison de sa nutrition riche, le graviola aide à soutenir le corps de différentes manières :

  • C’est un puissant diurétique
  • Il réduit les tensions
  • Il aide à stabiliser le taux de sucre dans le sang et complément alimentaire
  • Il est aussi antioxydants des organes, et favorise le transit intestinal en améliorant la capacité du foie
  • Il a des effets antispasmodiques, antidiarrhéiques et antiparasitaires
  • Il aide à combattre la fièvre, les troubles du sommeil, le stress et la dépression
  • Il a des effets sur les virus, l’herpès, les micro-organismes, les maladies anti-inflammatoires et certaines maladies cardiaques et hépatiques.

De plus, depuis des décennies, une particularité du graviola suscite l’intérêt de la communauté scientifique : ses feuilles contiennent des acétylglycosides. Ces acétogénines sont des composés phytochimiques uniques dans l’espèce Annonaceae et on pense qu’elles ont des propriétés antitumorales.

Comment conserver le corossol ?

Le corossol est stocké pendant une courte période, pas plus de 48 heures lorsqu’il a mûri. Si c’est le cas, il sera conservé dans la boîte de conservation du réfrigérateur. Par contre, si le corossol n’est pas encore mûr, placez-le à l’air libre à température ambiante. Lorsque ce petit fruit tropical est transformé en sorbet ou en crème, il peut être congelé sans effort.