Les avantages du village de l’emploi avis pour les jeunes diplômés

Les jeunes diplômés

Le hub village de l’emploi a été créé pour remédier à la pénurie de l’emploi dans le secteur informatique. Aujourd’hui, il est devenu une référence dès que les entreprises cherchent des candidats qualifiés à un poste. Ouvert depuis plus de 20 ans maintenant, ceux qui ont fait le parcours VDE ont bien profité des avantages offerts pendant l’apprentissage. Quels sont ces avantages et comment saisir l’opportunité offerte par le hub ?

Le VDE facilite l’insertion des jeunes dans le monde professionnel

Le secteur informatique rime souvent avec l’expertise d’ingénieur informaticien, technicien base de données, développeur ou webmaster, mais il est souvent difficile pour un jeune diplômé de rêver de ces postes dans les entreprises. Tout cela est désormais possible, car le complexe VDE forme les jeunes diplômés et les chômeurs en quête d’une vie meilleure dans le secteur des systèmes d’information. La formation est ouverte à tous avec un niveau bac+2. La durée des cours est de moins d’un an et elle est gratuite. La pédagogie est assurée par des experts issus des entreprises du secteur.

Si l’on est en période de reconversion professionnelle ou en situation de sans-emploi, il est temps de se rendre auprès du village pour tenter sa chance. Bien que cela soit facilité, l’étudiant doit faire preuve de discipline, d’assiduité et être à l’écoute des formateurs pour prétendre au bénéfice offert par le centre. Après cela, il sera placé dans l’un des partenaires pour faire un essai sous forme de CDI chantier. En bref, des avantages intellectuels et matériels les attendent s’ils veulent tenter leurs chances dans la spécialisation informatique. Quel que soit sa qualification, littéraire ou scientifique, le village est un meilleur choix. Vous pouvez cliquer sur challenges.fr pour trouver plus de renseignements à ce sujet.

Un conseiller d’orientation pour chaque étudiant

Avant de choisir une spécialisation métier, chaque lauréat est auditionné avant de poursuivre les études. Bien qu’il ait choisi un cursus, seule l’évaluation de son profil pourra déterminer son groupe de travail. Après cela, il ou elle sera intégrée dans un groupe de 20 étudiants au maximum. Chaque classe bénéficie d’un encadrement personnalisé dès le commencement de la formation. L’avantage de cette classification permet de faire le suivi des étudiants dans leur domaine d’étude. D’ailleurs, l’entretien individuel permet de donner un aperçu sur le profil de l’impétrant, ses qualifications universitaires, ses points forts et points faibles, et son but avant tout. L’issue de cette rencontre permet de confirmer le métier qu’il a choisi.

La méthodologie d’approche de VDE est parmi les plus novatrice en matière de formation professionnelle. Cette particularité leur permet d’anticiper les entretiens individuels faits par le candidat dans la recherche d’emploi. En faisant ainsi, ils vont essayer de mettre toutes les chances d’obtention du poste du côté du candidat. En sachant que ces coach-formateurs ont une bonne connaissance du marché de travail, des exigences recherchées par les recruteurs, et de façonner l’impétrant pour pouvoir répondre à une offre d’emploi. Dans chaque module enseigné, et en plus des programmes dans le domaine des sciences de l’information, les lauréats sont aussi formés sur la manière de communiquer, comment diriger une réunion. Outre cela, on leur apprend aussi les méthodes de rédaction d’un CV, d’une lettre de motivation et des questions pièges posés dans les entretiens d’embauche.

Une formation gratuite

Un des avantages principaux du hub VDE est la gratuité de la formation. Les chômeurs et les étudiants à la recherche d’un emploi peuvent postuler aisément. En sachant que le coût de la rémunération d’un expert n’est pas du tout à la portée des impétrants. Mais grâce à l’initiative des entreprises partenaires, la spécialisation dans le métier de l’informatique de haut niveau est possible pour les jeunes. Ces bailleurs investissent à fond en leur fournissant les matériels, les supports pédagogiques, et le salaire des enseignants. La contrepartie de la gratuité n’est autre que l’engagement du candidat à travailler dans l’une des entreprises. Le modèle de contrat demandé est du type CDI de chantier de 3 ans avec tous les avantages en nature dont bénéficient un cadre de haut niveau. Après ce parcours, le lauréat peut prendre un nouveau départ auprès d’une autre entreprise avec le titre de travailleur qualifié ou bien renouveler son contrat. Dans le cas où l’étudiant n’honore pas son engagement, il devra rembourser les frais de formation. Ou bien aussi, s’il n’arrive pas à assimiler correctement son travail, il devra redoubler et refaire le cursus tout entier.

Un emploi disponible pour chaque étudiant

Dès l’inscription au cours d’apprentissage et suivant le résultat des évaluations périodiques, le dossier de chaque candidat peut être disponible par les partenaires financiers. L’avantage de cette procédure aide les entreprises à recruter des mains d’œuvre qualifiées. Chez les lauréats, cela leur permet de réduire les obstacles dans la recherche d’emploi, souvent une perte de temps et augmente les chances de décrocher un poste. Bien que le lauréat doit s’engager à travailler auprès d’un partenaire, cette entente est une relation « gagnant-gagnant », car d’un côté, l’entreprise profite d’une main d’œuvre qualifiée, et de l’autre, le candidat profite d’une rémunération confortable.

Les critères recherchés par les recruteurs sont souvent l’année d’expérience, la qualification universitaire et la maîtrise du domaine. Chez le village, le candidat peut appréhender l’équivalence de l’année d’expériences et la compétence recherchée en 9 mois seulement. Pour confirmer cette force, les experts vont former les participants sur les situations réelles de l’entreprise, les outils informatiques les plus utilisés, les procédures internes appliquées par l’employeur et les méthodes de priorisation des tâches. Dans ce domaine, le village est devenu une référence en matière de réinsertion professionnelle dans le secteur des nouvelles technologies. Cela n’est plus à démontrer, car plus de 5 500 jeunes ont déjà trouvé leur voie dans le monde professionnel.

Des spécialisations pour chaque qualification universitaire

Un autre avantage comparatif qui ne doit pas freiner les étudiants est la possibilité de s’inscrire dans les métiers quel que soit son profil universitaire. En plus de cela, il n’y a pas de délimitation géographique, car tous les étudiants de tout horizon peuvent participer sans frais de cours. Les profils sont tellement variés, car les impétrants issus des filières littéraires, arts plastiques, droit peuvent postuler dans un corps de métier. Il existe des postes à responsabilité qui n’exigent pas des compétences techniques ou scientifiques, mais le candidat doit démontrer sa capacité d’analyse.

Le niveau minimum pour se qualifier à une spécialisation est de bac+2. En outre, d’autres qualités sont recherchées auprès des candidats pour pouvoir poursuivre telles que des connaissances en rédaction, un peu de communication, la capacité d’apprentissage, la maîtrise des méthodes, l’assiduité, et une forte motivation à terminer le travail jusqu’à la fin. Les logiciels d’entreprises doivent être maîtrisés par chaque candidat et les modules complémentaires. La fin du cursus se termine par un contrat de travail et un salaire de cadre auprès d’un partenaire.