Le circulateur de chaudière, pour quoi faire ?

Un circulateur de chaudière est une pièce de plomberie indispensable dans une maison. Il est nécessaire pour le bon fonctionnement des émetteurs de chaleur. Il est également connu sous le nom de pompe à circulation ou accélérateur. Voici quelques informations qui vous permettront de connaitre l’utilité de cet élément.

Définition d’un circulateur de chaudière

Un circulateur de chaudière est un élément qui fournit du liquide caloporteur à tous les émetteurs de chaleur d’un habitat. Il s’agit d’un moteur électrique composé de roue à aubes qui facilite la circulation de ce liquide au niveau des installations de chauffage.

Les émetteurs de chaleur peuvent être des radiateurs ou des planchers chauffants. La pompe à circulation augmente aussi la pression dans la tuyauterie. Durant son fonctionnement, la pièce dégage l’inertie du thermosiphon. La température au sein du système de chauffage est alors stabilisée. Les sections de tuyauterie diminuent et les pertes de charge sont moins fréquentes. Sur ce site vous trouverez plus de détails sur l’utilité de la pompe à circulation.

Réintégrer le liquide caloporteur dans le circuit de la chaudière est aussi une des fonctions du circulateur de chaudière. Un nouveau cycle se produit par la suite.

L’importance du réglage d’un circulateur de chaudière

D’une part, le fonctionnement de la pompe à circulation est évalué par le débit indiqué en mètre cube par heure ou en litre par seconde. D’autre part, il est déterminé par la pression indiquée en bar ou en Pascal.

Le réglage de la pression et du débit d’un circulateur de chaudière est très important pour que le système de chauffage fonctionne parfaitement. Les temps de mise en marche ne sont pas non plus négligeables. La pompe tourne à vide lorsqu’il y a un excès de puissance au niveau du circulateur. Par conséquent, la vitesse de transmission et la consommation d’électricité seront très élevées. Ce qui entraîne un dysfonctionnement de chauffage provoqué par un mauvais approvisionnement en chaleur des planchers ou des radiateurs. C’est à ce moment-là que des bruits gênants vont commencer à s’entendre. Vos nuits de sommeil pourraient en être perturbées, donc ne sous-estimez pas l’utilité du réglage.

Il faudrait donc ajuster le circulateur convenablement et trouver la puissance idéale. La plupart des circulateurs possèdent diverses vitesses conçues pour régler le débit. Ce dernier peut être variable ou constant. En cas de doute, il est recommandé de se rapprocher d’un professionnel afin de vous aider à régler la pompe.

Les avantages d’une pompe à circulation

L’installation d’un circulateur de chaudière offre plusieurs avantages: faiblesse des coûts d’installation, régulation des longueurs et parcours de la tuyauterie, accès à de nouveaux matériaux, accessibilité à l’installation de chaudières, stabilité et facilité de mise en température et régulation du chauffage.

Il existe plusieurs sortes de circulateurs de chaudière dont les prix en dépendent. Le moins coûteux, mais énergivore, doté de quatre vitesses de rotation fixes, est le circulateur standard. Ensuite, il y a le modèle à vitesse variable doté de dispositif électronique pour régler la vitesse de rotation. Le troisième type de circulateur est à moteur synchrone ou à aimant permanent.

La performance énergétique du système de chauffage est améliorée selon le type de pompe choisi. La consommation énergétique diminue grâce au bon fonctionnement du système. Le choix du troisième type de circulateur de chaudière est recommandé parce que c’est le plus performant. Il favorise la rapidité de circulation du liquide caloporteur dans le circuit. Une économie d’énergie pouvant aller jusqu’à vingt pour cent est assurée par le circulateur à moteur synchrone. C’est un investissement durable et très avantageux.

En dehors du type de circulateur, il est également conseillé de vérifier le distributeur, la marque, la puissance et le degré de la pompe.

L’entretien du circulateur de chaudière

Le dysfonctionnement du système de chauffage peut gonfler votre facture d’électricité. Vous devez donc bien régler la pompe de circulation et bien l’entretenir pour son bon fonctionnement. Généralement, un circulateur de chaudière peut durer jusqu’à dix ans à condition d’être bien entretenu.

Le système de chauffage peut se détériorer facilement à cause de particules métalliques, de dépôts ou de boues. Les pannes de chaudières sont principalement causées par ces facteurs. L’entretien régulier de toutes les pièces est obligatoire. Un inhibiteur de corrosion est la première chose à faire pour mieux entretenir la pompe. C’est une manière de traiter le réseau d’eau de manière préventive. Afin de se débarrasser des boues dans le circuit de chauffage, un pot à boues est également utile. Concernant les particules métalliques, vous pouvez vous servir d’un filtre suspendu.

Il y a un risque de surchauffe du moteur si vous ne nettoyez pas bien l’installation. L’évacuation d’air dans les canalisations est aussi nécessaire. Pour évacuer l’air, il est recommandé d’installer un séparateur d’air dans les tuyauteries. L’entretien du vase d’expansion est également lié au bon fonctionnement du circulateur de chaudière.