L’importance de l’hydratation en cas de cystite

cystite

Il y existe différentes sortes d’infections urinaires chez l’être humain, mais la cystite est celle qui infecte souvent la femme. C’est une infection qui se caractérise par l’envie fréquente et pressante d’uriner accompagnée de douleurs et de brulures. Quelles sont les causes de cette infection urinaire ? Comment la soigner ? Pourquoi l’hydratation est-elle indispensable en cas de cystite ?

Qu’est-ce que la cystite ?

La cystite est une inflammation ou une infection de la vessie généralement causée par une irruption bactérienne. L’Escherichia-coli est la bactérie habituellement responsable, qui se situe couramment dans le tube digestif. Elle entre par l’urètre et se propage dans la vessie. C’est une inflammation de la vessie, habituellement fréquente chez la femme, particulièrement en été, mais peut arriver aussi chez l’homme. Avec ce dernier, l’infection est reliée à une inflammation de la prostate. En tout cas, les raisons varient avec l’âge. Souvent, une personne attrape la cystite à cause de l’anatomie de la vessie surtout chez la femme. Quelques facteurs favorisent cette infection : la grossesse, la ménopause et la période d’activité sexuelle. Chez l’homme tout comme chez la femme, le diabète, le greffe de rein et la malformation au niveau de l’arbre urinaire peuvent provoquer la présence de cystite. Même si la cystite est considérée comme une pathologie courante, il faut la traiter le plus rapidement possible par un médecin pour éviter les difficultés. Quelques symptômes apparaissent lors de la présence de cette maladie d’infection. Il est possible de constater la présence de sang quand vous urinez qui montre la fragilisation de la vessie. La personne atteinte peut aussi avoir une envie fréquente d’uriner même avec de petites quantités. Généralement, une douleur au bas du ventre ainsi que certaines brulures urinaires peuvent être senties. Si vous souhaitez savoir comment soigner une infection urinaire, consultez femannose.com ou consultez votre médecin généraliste.

L’importance de boire de l’eau en cas de cystite !

Il est important de bien s’hydrater, pour la prévention de l’infection urinaire et de la colique néphrétique. L’urine trop concentrée provoque deux pathologies fréquentes liées à la prolifération des bactéries. Certains médecins précis que boire fréquemment permet d’éviter l’infection urinaire et la colique néphrétique. En effet, des urines concentrées, c’est vraiment favorable au développement des bactéries. D’ailleurs, en cas de cystite chronique, dans la plupart des cas, il est probable de la faire passer naturellement en buvant suffisamment d’eau, et donc d’épargner la prise de bactériostatiques. En plus, la formation d’un petit calcul est fort possible lorsque vous ne buvez pas assez, car les urines seront très concentrées et la colique néphrétique va empêcher le passage de l’urine entre la vessie et le rein qui va provoquer une énorme douleur dans le dos. Pour échapper ces ennuis, il est recommandé de boire de l’eau constamment tout au long de la journée, petit à petit pour vous permettre d’uriner régulièrement. Effectivement, un passage fréquent aux toilettes est aussi indispensable que l’hydratation.

Comment traiter la cystite ?

Pour vous assurer qu’il s’agit bien d’une cystite, vous devez faire un examen Cytobactériologique des urines ou de consulter un médecin traitant pour recevoir le traitement adéquat à votre maladie d’infection. Selon le cas, il est possible de suivre un traitement qui ne nécessite pas une ordonnance par un médecin, mais vous pouvez acheter directement en pharmacie. Parfois, une consommation abondante d’eau régulière peut vous aider à combattre l’infection pendant quelques jours. Dans le cas où l’infection persiste même après avec une hydratation avec une quantité d’eau importante, il va falloir traiter la cystite par une prise d’antibiotique pendant une durée déterminée pour éliminer les bactéries responsables de l’infection et de l’inflammation.

En général, une cystite ne peut pas être traitée naturellement. Par contre, quelques gestes permettent d’éviter sa réapparition. L’humidité, la chaleur et le sang sont les choses propices au développement de bactéries responsables.

Quelques conseils pour la prévention de cystite !

Quelques bons gestes à adapter au quotidien permettent de prévenir l’infection urinaire et d’autres maladies d’infection vaginale. D’abord, il faut boire au moins 1,5 litre d’eau par jour. Il est également impératif de ne pas se retenir pour aller aux toilettes et s’essuyer de l’avant en arrière aussi est important après chaque toilette. En effet, chez la femme, l’urètre est trop près du vagin et l’anus, et cela facilitent l’ascension des bactéries à la vessie qui vont se multiplier rapidement. Après les rapports sexuels, il faut également uriner et se laver. Il est à noter aussi que les rapports sexuels, l’utilisation de spermicides ainsi que les produits d’hygiène irritants favorisent l’infection urinaire, car ils déstabilisent la flore vaginale. Le port de sous-vêtements en coton est conseillé et évitez de porter de protège-slip chaque jour. Pour les femmes, lors de menstruation, il est indispensable de changer fréquemment de serviette afin d’éviter l’humidité. Pour empêcher la prolifération des bactéries, vous pouvez aussi boire du jus de canneberge. Ces techniques de prévention sont aussi valables pour le traitement de la cystite.

Vieillir ensemble, la merveilleuse expérience de l’amour
Comment prendre soin des mains sèches ?