Construction : comment choisir le terrain idéal ?

terrain

Le choix du terrain constitue la première étape de tout projet de construction immobilière. Alors, si vous avez opté pour l’achat de terrain constructible dans le 56 : plusieurs paramètres sont à prendre en considération afin de faire le bon choix. Règlement d’urbanisme, superficie, orientation, prix, emplacement… Autant de critères sont à maîtriser pour ne pas faire de faux pas. Voici quelques conseils qui pourront vous aider à mener votre projet plus sereinement.

La configuration globale du terrain

Certes, votre budget constitue un critère déterminant dans le choix de terrains dans le Morbihan, mais il existe néanmoins quelques points à prendre en considération pour trouver le terrain constructible idéale. À commencer par sa localisation : vous pouvez opter pour une parcelle urbanisée ou isolée. Le choix d’un terrain isolé vous permettra de bénéficier d’un prix au m2 plus faible et d’un environnement calme. Toutefois, ce type de terrain est généralement non raccordé aux réseaux essentiels (gaz, électricité, eau) ; c’est-à-dire non viabilisé. En outre, la forme du terrain ainsi que sa superficie doivent être analysées de plus près. En effet, c’est votre future maison qui devra s’adapter au terrain, et non l’inverse ! Par ailleurs, il faudra également miser sur la proximité. En effet, la délimitation d’un périmètre de recherche précis vous donnera l’occasion de vous rapprocher des endroits clés de votre journée tels que le travail ou l’école et donc, de gagner un temps précieux tout en minimisant les coûts de déplacement. L’essentiel consiste à choisir un terrain qui vous correspond : carré ou rectangulaire, plat ou en pente, en 1er ou 2nd rideau, soumis à des servitudes publiques ou privées, etc. Toutefois, si vous êtes en quête de terrains dans le Morbihan, la consultation des sites de ventes spécialisées pourra vous aider.

Le type du terrain et sa constructibilité

Le choix d’un terrain en lotissement vous permettra de bénéficier d’une structure qui peut apporter une certaine convivialité et des équipements communs. Certes, les démarches administratives à suivre sont peu compliquées, mais le règlement de lotissement ainsi que le cahier de charges pourront être assez contraignants. En lieu et place, l’achat d’un terrain isolé vous offrira plus de liberté. Cependant, restez attentifs à certains détails comme l’accès aux réseaux, la viabilisation et la constructibilité. Pour faire le point sur la constructibilité d’un terrain à vendre dans le 56, vous pouvez vous rendre auprès de la Mairie afin de demander un certificat d’urbanisme. Ce document renferme toutes les informations essentielles comme les servitudes, l’état des risques et les règles d’urbanisme à respecter. Il s’agit d’un document gratuit et valable 18 mois. Vous pouvez également consulter le Plan Local d’Urbanisme (PLU) et l’ERNMT (Etat des Risques Naturels, Miniers et Technologiques) pour en savoir davantage sur le terrain.

La nature du sol et du sous-sol: d’autres détails à ne pas négliger

Lors de l’achat d’un achat de terrain constructible dans le 56, il ne faut pas uniquement se contenter de l’aspect visible du terrain, mais aussi de son aspect invisible. En effet, la vérification de la nature du sol doit être réalisée même si le certificat d’urbanisme affirme que le terrain est constructible. Des argiles gonflantes, un sol hétérogène et un sol remblayé représentent autant de risques pour la construction. De plus, la construction et les fondations elles-mêmes doivent s’adapter à la nature du sous-sol. Dans le cadre d’une éco-construction, le potentiel énergétique du terrain doit être pris en considération. Bref, un investissement immobilier peut devenir l’investissement de toute une vie. De ce fait, toutes les autres variables (la couverture réseau, les différentes taxes, les nuisances sonores) qui peuvent influencer votre choix doivent être analysées minutieusement afin de trouver le terrain constructible idéal.

Peindre un meuble en bois : les étapes à suivre pour un résultat parfait
Pourquoi suivre des cours d’orthographe pour adulte ?