Trouver une boutique spécialisée dans les objets en bambou

bambou

Apparemment, dans le cadre de nombreuses recherches effectuées par des paysagistes chevronnés, il a été identifié que c’est effectivement le bambou, une sorte de végétation graminée originaire du continent asiatique, qui constitue la plante idéale pour la création d’une haie tout autour du jardin. Qui plus est, il a été aussi constaté que cette plantation ayant un aspect esthétique indéniable ne manque pas d’attirer les préférences de plusieurs maisons de création du secteur mobilier et de la décoration intérieure. Du fait qu’il fait partie de l’un des matériaux le plus prisés en ébénisterie, il ne manque pas ainsi de gagner du terrain au sein des boutiques spécialisées dans la vente des objets décoratifs.

Quels produits peuvent être fabriqués à partir du bambou ?

La bonne question serait plutôt la suivante ; qu’est-ce qui ne peut pas être fabriqué à partir du bambou ? Ou comme le dit l’ancien dicton asiatique : « Un homme naît dans un berceau en bambou et s’en va dans un cercueil en bambou. Tout est possible entre les deux avec le bambou ! ». C’est vrai que, des pousses de bambou comestibles à la construction, en passant par la médecine, les tissus ou les biocarburants, tout cela a déjà été fait. Depuis 15 ans, les spécialistes du bambou expérimentent les multiples usages de celui-ci et découvrent chaque jour de nouvelles applications, à l’instar de celles disponibles sur lamaisondubambou.com. Sachez que les produits en bambou que nous voyons sur le marché d’aujourd’hui comme les brosses à dents, les bicyclettes ou les vêtements, ne sont que la pointe de l’iceberg, et que les experts estiment que de plus en plus de produits innovants en bambou vont faire leur apparition sur les marchés de consommation.

Les différentes propriétés du bambou

Le bambou a la propriété de pouvoir supporter des charges lourdes. Sa résistance au choc n’est plus à remettre en cause. En outre, les objets décoratifs réalisés avec ce matériau ont des durées de vie assez étonnantes et peuvent, par la suite, être considérés comme des produits réutilisables qui ne se dévalorisent pas au fil des temps. En apparence, il offre un aspect agréable et donne, en grande partie, une tendance à laquelle s’accorde une certaine partie des catégories des gens qui sont des passionnés des créations exotiques du secteur mobilier. De plus, il a été fortement ressenti que le bambou peut s’allier efficacement avec des fibres végétales les plus utilisées dans l’ameublement. Malgré tout, son entretien demeure facile. Par contre, en tant qu’une tige creuse, le bambou reste, en général, difficile à courber, surtout, quand le diamètre de la canne atteint une valeur supérieure assez large. Et, en outre, le bambou n’est pas susceptible d’accepter l’action des teintes sur son corps. Par conséquent, sa couleur naturelle reste toujours confirmée, même à l’issue de sa réapparition sous forme de mobilier auprès de la maison du zéro déchet. D’ailleurs, comme l’indique son nom, la maison en question a été érigée essentiellement pour se charger de mettre en valeur toutes les démarches zéro déchet. En outre, toutes les tentatives de personnalisation d’un mobilier sont vouées à l’échec en dépit des immenses efforts déjà déployés dans ce sens du fait que l’application des colorants sur une tige de bambou demeure un fiasco dans son intégralité.

Le bambou, un matériau de construction traditionnel

Depuis des siècles, le bambou a été déjà utilisé en tant que matériau de construction, et plus particulièrement en Asie dans l’habitat traditionnel. Surtout, son emploi est tellement conseillé dans les zones à risque qui s’exposent en permanence aux effets pervers des cataclysmes naturels à l’instar des catastrophes provenant des actions dévastatrices des séismes ou des cyclones. C’est effectivement à cause de sa légèreté et de sa robustesse qu’il a été choisi dans la confection des planchers, dans le montage des charpentes et, même, dans la formation des structures des murs. En plus de son utilisation classique, il est aussi très sollicité dans des travaux d’ouvrages d’envergure, comme des poutres ou même des ossatures principales des ponts en Chine et à Hong Kong. Il ne faut pas aussi oublier que le bambou est aussi très prisé dans la mise en forme des échafaudages lors des interventions sur des gratte-ciels dans certaines parties de la Chine. Toutefois, il est à noter que même l’alimentation chinoise nécessite, dès fois, l’apport des principes actifs du bambou pour son équilibre en éléments nutritionnels.

C’est un matériau recyclable utilisé dans l’agriculture

Selon de nombreuses études effectuées par des cabinets d’expertise durant des dizaines d’années, le bambou est facilement cultivable, outre sa résistance au choc. Dans la réalité, il demande un certain délai qui s’articule autour d’un an pour pousser, et ce, bien entendu, sans apport, ni des engrais, ni autres intrants phytosanitaires jusqu’à atteindre la période de sa maturation après trois ans de durée de vie. Il s’ensuit qu’il devient exploitable à partir de sa quatrième année. De plus, il a été aussi identifié que le déchet recyclé de bambou pratiquement réutilisable dans le domaine de l’agriculture. On peut l’utiliser dans la fabrication de l’engrais compost, obtenu à partir des déchets végétaux jetables et fermentés. Au final, il y a lieu de remarquer que l’exploitation intensive du bambou est susceptible de créer des bouleversements de l’écosystème, mais, en fin de compte, tout dépend de son utilisation et des mesures de précaution à prendre pour se soustraire à d’éventuelles dérives, comme la prolifération des produits jetables dans la nature.