Achat immobilier : Quel est l’impact de l’étage sur le prix de vente ?

Plusieurs facteurs contribuent à l’évaluation de la valeur d’un bien immobilier tels que l’état du logement, sa performance énergétique, son emplacement géographique. Si un bien possède des défauts ou nécessite des travaux, il y aura nécessairement une décote qui soit déjà comprise dans le prix de vente. Mais quoi qu’il en soit et comme nous le rappelle de réseau d’agences immobiliers Laforêt : « Seuls les rez-de-chaussée et biens avec défauts se vendent aux prix les plus bas. »

Prix d’un appartement dans un étage élevé

Mr Rémy a consulté une agence immobilière à Colombes et a demandé à ses conseillers de lui expliquer un peu si le prix d’un appartement en haut d’un bâtiment peut couter plus cher qu’un autre au rez-de-chaussée.  Les pros lui ont répondu qu’un logement situé au dernier étage d’un immeuble avec ascenseur et plus onéreux avec une différence de prix qui peut atteindre 25 % dans certains cas. A Paris par exemple un logement situé au dernier étage coûte 19 % de plus qu’un RDC. Ils ont ajouté aussi que les Parisiens et les Provinciaux n’aiment  la hauteur qu’en présence d’un ascenseur. A contrario, les 1er, 2e et 3e étages sont choisis par 84,3 % des particuliers.

Le choix des français concernant l’achat d’un bien immobilier

Que ce soit pour l’ensoleillement ou la vue, les Français qui investissent dans l’achat d’un bien immobilier optent souvent pour les étages élevés lorsque l’immeuble est doté d’un ascenseur. En effet, ce confort a un prix selon une étude de MeilleursAgents qui varie de 15 % en province à 19 % à Paris et atteint même les 25 % s’il s’agit d’une chambre de bonne située sous les toits d’un immeuble de la capitale.

D’ailleurs l’achat d’un appartement parisien de 50 m² RDC d’un bâtiment avec ascenseur se vend à 380 750 €, tandis que le même logement, doté des mêmes caractéristiques, situé au 5e ou dernier étage, se vend à 452 700 €.

Qu’en est-il pour les biens sans ascenseur

Dans un immeuble sans ascenseur, c’est au 4e étage que se trouve l’appartement le plus cher, avec un prix supérieur de 12,5 % par rapport au rez-de-chaussée… sauf en présence d’une chambre de bonne au dernier étage. Dans ce cas, celle-ci affiche le tarif le plus élevé (+13,6 %) par rapport au rez-de-chaussée.

Quant aux villes de province, leurs immeubles sont généralement moins hauts et s’arrente à 4 étages. Mais en dépit de cela différence, l’écart des prix est pareil à celui observé à Paris pour les immeubles avec ascenseur. Dès lors l’achat d’un appartement au 4e est plus cher de 4 % par rapport au 2e tandis que le rez-de-chaussée reste toujours moins cher (-9,9 % par rapport au 2e étage). Cependant dans les bâtiments sans ascenseur, c’est le 2e étage qui affiche le prix le plus élevé, devant le 3e étage (-0,9 %).