actudunet

Rolex Oyster Perpetual : des montres de luxe au design unique

Rolex Oyster Perpetual
Rolex est très certainement l’une des marques de montres de luxe parmi les plus populaires au monde. Certaines gammes s’arrachent d’ailleurs à prix d’or sur le marché de l’occasion, comme peuvent en témoigner le modèle Submariner ou la fameuse Daytona portée à l’écran par Paul Newman. Pourtant, la légende s’est écrite avec l’oyster perpetual, considérée à juste titre comme la mère de toutes les Rolex. Petit tour d’horizon de cette référence historique.

Quelle est l’histoire de la Rolex Oyster Perpetual ?

À l’origine de la maison Rolex, au début du XXe siècle, il y a Hans Wilsdorf. Ce dernier, obsédé par la précision et les standards de haute qualité, déclarera notamment : « Nous travaillons selon des critères qui ne peuvent être mesurés par aucun instrument autre que ceux que nous fabriquons nous-mêmes ».

La première montre-bracelet à sortir de la manufacture est une « Oyster » (« Huitre » en anglais), et fait référence au boitier hermétiquement scellé, permettant ainsi une protection totale du mouvement contenu à l’intérieur. Ce n’est qu’en 1931 qu’arrive le modèle Perpetual, qui complète habilement des préoccupations en lien avec la précision chronométrique et l’étanchéité. Ainsi, la Perpetual est la première du genre à disposer d’un système de remontage automatique pour montre-bracelet. Le propriétaire de la montre n’a donc plus besoin de remonter celle-ci quotidiennement à la main en dévissant la couronne (l’opération comprenant jusqu’alors un risque pour l’étanchéité et la précision de la montre). Le rotor libre se remonte ainsi à chaque mouvement de poignet.

Le modèle Perpetual devient rapidement emblématique du savoir-faire de la maison Rolex, et un incontournable du programme de la manufacture de Genève. Depuis ses débuts flamboyants, le boitier Oyster est devenu un terme à part, complètement intégré au lexique de l’horlogerie et renvoyant par la suite à d’autres séries Rolex dotées d’une conception apparentée.

Quelles sont les performances remarquables de la Rolex Oyster Perpetual ?

Si l’Oyster est à ce point célèbre dans le monde entier pour ses qualités, c’est grâce aux athlètes de haut niveau qui, de tout temps, ont su faire la démonstration de ses performances. La célébrité mondiale arrive en 1927, lorsque la nageuse anglaise Mercedes Gleitze traverse la manche, avec une Oyster au poignet. C’est là que la légende s’écrit, faisant de cette série dotée d’un dispositif à remontage automatique un modèle d’étanchéité.

Il faut souligner également l’extrême durabilité des matériaux sélectionnés dans la conception. Chaque Oyster est en effet dotée d’un boitier en acier inoxydable, développé spécialement par la marque. L’acier « Oystersteel » appartient à la famille des aciers 904 L, des alliages que l’on rencontre principalement dans les industries de pointe et les secteurs de haute technologie (aérospatiale et chimie, là où la résistance à la corrosion devient un impératif).

Quelle Oyster acheter ?

Les estimations pour une Rolex oyster perpetual prix évoluent sensiblement d’une référence à l’autre. D’une manière générale, on estime que ce modèle reste le plus abordable de la marque Rolex, sans toutefois perdre de son prestige et de son élégance. La présence systématique d’un boitier en acier inoxydable achève de confirmer l’extrême durabilité et solidité de la gamme. Il faut également savoir que l’Oyster à mouvement perpétuel est aussi populaire auprès de la gent masculine que de la gent féminine, ceci grâce à l’existence de plusieurs tailles (26, 31, 34 et 39 mm). Si le diamètre 39 mm convient à tous les types de poignets, le diamètre 36 mm est plus indiqué pour les poignets plus fins.

Les montres de luxe peuvent bien sûr intéresser les investisseurs, en quête d’une plus-value sur le long terme. Avec Rolex, aucune hésitation à avoir : l’histoire et la réputation de la marque parlent pour elle. Rien que sur l’année 2020, la maison Rolex propose 14 nouvelles éditions de son Oyster à mouvement perpétuel. Avec l’univers du vintage, on change cependant complètement d’univers et les prix atteignent des niveaux souvent stratosphériques. Surtout lors des ventes aux enchères ! On se souvient par exemple du cas de la Rolex Oyster Perpetual en or jaune 18 carats triple calendrier, datée de 1952 et vendue chez Christie’ en novembre 2013.

Quelles sont les bonnes raisons d’acheter une Oyster à mouvement perpétuel ?

Bien entendu, les raisons d’investir dans une montre Rolex sont multiples, mais la maison à la couronne peut se targuer d’avoir de solides arguments. En premier lieu, on mettra en avant la qualité des calibres certifiés chronomètres. Ainsi, la dénomination « Superlative Chronometer Officialy Certified » inscrite sur le cadran de chaque Oyster représente une véritable signature pour la maison Rolex, et ce, depuis les années 1950. On relèvera aussi l’esthétique générale de chaque référence Oyster, à la fois sobre et intemporelle. On a du mal à résister à certaines finitions créées par brossage successif permettant notamment d’obtenir des reflets ondoyants sur certains modèles comme l’Oyster P’ 41.

Parmi les points forts à identifier, on évoquera aussi la présence du système Twinlock, créé par Rolex en 1953. Ceci permet de garantir l’étanchéité de la couronne vissée contre le boitier, grâce à deux zones scellées : la première est située à l’intérieur du tube de la couronne et la deuxième à l’intérieur de la couronne de remontoir. Enfin, comment faire l’impasse sur les performances inégalées de la Rolex Oyster à mouvement perpétuel, première montre automatique étanche capable d’atteindre une profondeur de 100 mètres (10 bar).

Quitter la version mobile