Comment choisir le bon bang selon sa consommation de cannabis ?

Cannabis

Le bang classique, comme on l’appelle régulièrement, est principalement constitué d’une variété de plastique unique : l’acrylique. Cette matière première présente de nombreux atouts pour le fabricant : il est bon marché, il est facile à travailler et peut prendre n’importe quelle forme. Du point de vue de l’utilisateur, le matériau est généralement abordable, ergonomique, durable, design et translucide. Vous en trouverez dans toutes les dimensions, des petits articles de quelques centimètres, en passant par les modèles moyens, jusqu’aux très grands formats dépassant un mètre.

La courte histoire du bang selon les époques

Les bangs à eau étaient des tuyaux en cuir. Ils étaient souvent utilisés par les fumeurs de marijuana pour refroidir la fumée qu’ils inhalaient afin de décupler les sensations. Le bang pour fumer du cannabis existe dans toutes les formes et toutes les tailles. Ils peuvent être fabriqués dans de nombreux matériaux différents. Verre, plastique, bois, argile, bambou et céramique. Quelle que soit leur apparence ou leur matériau, ils fonctionnent tous de la même manière. D’autres variations sont spécifiées par le fabricant. Les hameçons sont utilisés pour attraper les poissons depuis des milliers d’années. Récemment, un nouvel hameçon en or a été découvert en Russie à partir d’écailles iraniennes et eurasiennes. Des crochets plus primitifs ont également été trouvés en Afrique et en Asie centrale. Le tube à eau a évolué vers la forme moderne que nous lui connaissons, mais le nom existe toujours. Selon les sources historiques, les bangs à eau ont commencé à être utilisées sous les différentes dynasties de la Chine. A ces époques, les bangs n’étaient pas vulgarisés, mais placés en haute estime. Certains monarques ont même été enterrés avec leurs indéfectibles bangs.

Comment bien choisir un bang ?

D’autre part, le choix d’un bang peut être difficile. Vous pouvez choisir parmi de nombreux modèles différents, notamment : la céramique, le plastique et le bois. Le verre était un matériau populaire pour les bangs. Les conceptions en plastique sont onéreuses et marchent mieux. Les bangs en céramique ont souvent un design excentrique et psychédélique, tandis que les bangs en bois sont durables et respectueux de l’environnement. Comment utilisez-vous ces dispositifs ? Dans quelles conditions et combien de fois par semaine l’utilisez-vous ? Toutes ces conditions ont une influence sur votre décision, qu’il s’agisse de votre premier achat bang ou de l’énième. D’ailleurs, si c’est votre premier tube, réfléchissez bien à la capacité de vos poumons. Si vous achetez une bouteille trop longue ou trop grande pour être vidée en une seule fois, vous ne serez probablement pas satisfait. S’il n’y a pas de fumée dans le cylindre, vous n’en tirerez pas le meilleur parti. En revanche, s’il est plein mais non vidé, l’utilisateur a la possibilité de tirer une seconde bouffée, ce qui se traduit souvent par une fumée et un goût moins frais.

Pourquoi opter pour les bangs en acryliques ?

Les personnes qui débutent avec les substances psychotiques, ou qui ont un petit portefeuille, choisissent souvent des accessoires fumeurs à vapeur en acrylique. L’acrylique est un plastique facile à produire en grande quantité et donc beaucoup moins cher que les bangs en verre, par exemple. L’acrylique est un matériau assez durable, il n’y a donc aucun risque qu’il se casse lorsque vous voyagez ou le prêtez à des amis. Et s’ils se brisent, ils peuvent être remplacés à un coût raisonnable. En plus d’être bon marché, les bouteilles en acrylique existent dans une grande variété de formes et de couleurs. On trouve souvent les mêmes accessoires que pour les bouteilles en verre, comme les filtres et les glaçons, mais à un prix inférieur. De nombreuses boîtes en acrylique sont transparentes, ce qui vous permet de voir facilement quand elles doivent être nettoyées. Vous trouverez facilement un site de vente de bang en acrylique. Le seul inconvénient des boîtes de conserve en acrylique est qu’elles ont le pire goût de toutes les boîtes de conserve. Pire encore, si vous achetez un bang cannabis sur des commerçants douteux en ligne ou auprès de vendeurs physiques, vous ne saurez même pas s’il contient des substances potentiellement dangereuses. Par contre, cela ne signifie pas que les bangs en acrylique ne conviennent pas aux fumeurs en herbe.

Pourquoi les bangs en silicone sont-ils meilleurs ?

Les bangs en silicone se démocratisent de jour en jour, car ils offrent la combinaison parfaite entre sur-mesure, tarif, pérennité et rendement. Ils passent au lave-vaisselle et sont pliables, de sorte que leur lavage et leur nettoyage sont probablement les plus faciles des quatre produits. La silicone elle-même est souple et flexible, ce qui la rend idéale pour ceux qui voyagent et bougent souvent. Contrairement à l’acrylique, les pompes en silicone ne fondent pas, ne se fissurent pas et peuvent résister à des températures et à des froids extrêmes. Les crochets légèrement incurvés sont conçus pour être plus difficiles à nettoyer. Les hameçons plus grands sont plus faciles à endommager. Ils sont encombrants et ne doivent pas être placés près d’objets actifs pour réduire le risque de chute. De nombreux fumeurs de cannabis ont des bangs en silicone qu’ils utilisent chez eux et qui fument bien, ainsi que des bangs en acrylique qu’ils peuvent partager dans la rue ou lors de fêtes.

Les pergolas en kit, une solution pratique et esthétique !
Quels sont les cadeaux qui font plaisir aux hommes ?