Comment bénéficier d’une aide financière pour remplacer sa chaudière ?

remplacer sa chaudière

Cet article est rédigé pour apporter des informations sur le crédit d’impôt, les subventions et soutiens financiers nécessaires au changement de chaudière. Il est également possible de remplacer votre chaudière à un euro symbolique.

Remplacement de la chaudière au fuel par une chaudière à granulés : les subventions et aides

Le remplacement chaudière inquiète bon nombre de personnes, compte tenu de ses frais et dépenses, qui peuvent aller jusqu’à 8 000 euros. Afin d’encourager les milliers de ménages à renoncer à l’utilisation de leurs chaudières au fuel, le gouvernement français a mis en place des aides et subventions.

D’abord, ″ la prime à casse chaudière ″ est un ensemble de subventions déjà existantes. Ces subventions sont renforcées et comprennent les CEE, l’éco-crédit à taux zéro, le crédit d’impôt relatif à la transition énergétique… Cette prime est destinée aux foyers qui envisagent de remplacer leurs chaudières au gaz ou au fuel par des équipements plus performants, plus économiques et moins polluants.

Le dispositif ″ Coup de Pouce Chauffage ″, pouvant atteindre jusqu’à 4 000 €, peut aider au remplacement des chaudières à fuel. Cette prime peut s’appliquer aux nouvelles chaudières à granulés, qui utilisent les combustibles ″ biomasse ″, mais également des gaz de condensation. Il est à noter que grâce à ce dispositif, vous pouvez obtenir un devis à 0 euro. Pour plus d’informations, vous pouvez cliquer sur www.machaudieregratuite.fr.

L’éco-PTZ dont le montant peut atteindre jusqu’à 30 000 euros est disponible à compter de la date du 1er mars 2019. Ce prêt est accessible, même si le remplacement de chaudière ne nécessite pas d’autres travaux.

Les Certificats d’Économie d’Énergie (CEE) sont imposés aux fournisseurs d’énergie afin d’atteindre leurs objectifs, visant notamment à réduire la consommation d’énergie de leurs clients. Ces certificats incitent les fournisseurs d’énergie à réaliser des économies d’énergie.

Pour bénéficier de ces aides, la condition suivante doit être respectée :

Faire travailler un artisan chauffagiste certifié RGE (Reconnu Garant de l’Environnement).

Le crédit d’impôt chaudière 2019

Le crédit d’impôt chaudière encourage les familles à améliorer la performance énergétique de leur d’habitation grâce au soutien financier destiné à couvrir les nombreux coûts admissibles. Ce dispositif fiscal vous permet de remplacer votre chaudière fuel par un autre appareil disposant d’une meilleure efficacité énergétique.

Avec le CITE (Crédit d’impôt pour la Transition énergétique), les personnes souhaitant investir dans les activités de rénovation énergétique peuvent déduire un certain montant des travaux payés sur leurs impositions. Au cours de l’année 2019, le coût de retrait du réservoir vous donne droit à 50 % du crédit d’impôt et les coûts d’installation peuvent bénéficier de 30 % du droit. Le CITE concerne le remplacement d’une chaudière fuel par une chaudière à granulés. Afin de bénéficier de ce changement honnête pour l’écologie, Ma Chaudière Gratuite propose une offre à 0 € sous certaines conditions.

Si certains types de travaux sont effectués par une entreprise certifiée RGE, vous avez droit à un crédit à votre résidence principale.

Remplacement de votre chaudière pour 1 euro symbolique

La prime à la conversion des chaudières vise à réduire autant que possible le reste du montant à payer par les particuliers.

Cette prime concerne le remplacement de chaudière gaz, charbon ou fuel par un équipement à faible consommation d’énergie. Vous pouvez opter pour l’installation chaudière à granulés.

Cette aide comprend principalement une prime énergie soutenue par le système CEE et payée par l’État. Son montant varie entre 450 et 4 000 euros, en fonction des moyens financiers du ménage et de l’appareil qui remplace la chaudière. Ensuite, l’on ajoute les aides du programme Habiter Mieux de l’Anah et du CITE pour la conversion énergétique. La prime de conversion totale pour un ménage qui ne dépasse pas les seuils de ressources très modestes fixés par Anah peut réduire le montant restant, évalué à 3000 euros, pour l’achat d’une pompe à chaleur.

Les coûts restants peuvent être encore réduits grâce aux paiements de primes de certaines sociétés énergétiques et d’autres participants au système de CEE. Des industries et fournisseurs d’énergie comme l’EDF, l’Engie… offrent plusieurs primes bonifiées. Ces sociétés proposent même le remplacement de la chaudière à un euro symbolique.